Archive for octobre, 2013

T O P S A N T E

Bonjour William mercredi 30 octobre 2013
NEWSLETTER QUOTIDIENNE
Actu au top
Hygiène intime

Les régions intimes de la femme ont besoin d’une attention toute particulière pendant la toilette. Découvrez les bons gestes et les produits à adopter pour prendre soin de son intimité avec délicatesse et efficacité.
> Lire la suite

Nouveau sur top santé
Tabac : vers un meilleur remboursement des substituts nicotiniques pour les jeunes

Deux millions de jeunes fumeurs vont pouvoir bénéficier d’un taux de remboursement des substituts nicotiniques trois fois supérieurs à la normale.
> Lire la suite

Grossesse et autisme : la prise de poids de nouveau mise en cause

Encore une fois, des chercheurs américains se sont penchés sur le lien entre la prise de poids pendant la grossesse et les risques d’autisme….
> Lire la suite

AVC : éviter le risque de récidive à tout prix

Chaque année en France 130 000 personnes sont victimes d’un accident cérébral et un tiers d’entre elles souffrira d’une récidive. A…
> Lire la suite

Tuberculose : un nouveau test rapide pour un diagnostic précoce

Un nouveau test de diagnostic permettrait de détecter la bactérie responsable de la tuberculose en quelques heures. Cette découverte serait…
> Lire la suite

Dépassements d’honoraires : des médecins s’engagent à revoir leurs tarifs à la baisse

A partir du 1er décembre 2013, 9000 médecins vont limiter leurs dépassements d’honoraires et geler leurs tarifs. En contrepartie, l’Assurance…
> Lire la suite

Top / Pas top
Laquelle est la pire ?

Biscotte
OU
Baguette
Vous souhaitez modifier votre adresse e-mail ? Suivez ce lien
Vous souhaitez vous désinscrire ? Suivez ce lien

Mentions légales | Contact | Flux RSS
© Top Santé

Bonjour William mercredi 30 octobre 2013
NEWSLETTER QUOTIDIENNE
Actu au top
Hygiène intime

Les régions intimes de la femme ont besoin d’une attention toute particulière pendant la toilette. Découvrez les bons gestes et les produits à adopter pour prendre soin de son intimité avec délicatesse et efficacité.
> Lire la suite

Nouveau sur top santé
Tabac : vers un meilleur remboursement des substituts nicotiniques pour les jeunes

Deux millions de jeunes fumeurs vont pouvoir bénéficier d’un taux de remboursement des substituts nicotiniques trois fois supérieurs à la normale.
> Lire la suite

Grossesse et autisme : la prise de poids de nouveau mise en cause

Encore une fois, des chercheurs américains se sont penchés sur le lien entre la prise de poids pendant la grossesse et les risques d’autisme….
> Lire la suite

AVC : éviter le risque de récidive à tout prix

Chaque année en France 130 000 personnes sont victimes d’un accident cérébral et un tiers d’entre elles souffrira d’une récidive. A…
> Lire la suite

Tuberculose : un nouveau test rapide pour un diagnostic précoce

Un nouveau test de diagnostic permettrait de détecter la bactérie responsable de la tuberculose en quelques heures. Cette découverte serait…
> Lire la suite

Dépassements d’honoraires : des médecins s’engagent à revoir leurs tarifs à la baisse

A partir du 1er décembre 2013, 9000 médecins vont limiter leurs dépassements d’honoraires et geler leurs tarifs. En contrepartie, l’Assurance…
> Lire la suite

Top / Pas top
Laquelle est la pire ?

Biscotte
OU
Baguette
Vous souhaitez modifier votre adresse e-mail ? Suivez ce lien
Vous souhaitez vous désinscrire ? Suivez ce lien

Mentions légales | Contact | Flux RSS
© Top Santé

Commentaires fermés

UN BON PLAN VISAGE DANS RIDES

rides : après 6 mois d’éssai clinique les médecins se déclarent stupéfaits – Des résultats surprenants mis à jour dès le 14ème jour

    Attention: plus que 6 essais disponibles. Fin de notre promotion pour un essai gratuit dimanche, octobre 27, 2013 à minuit

La seconde photo est prise exactement 14 jours après la première. Remarquez la grande différence consécutive à l’application de Bellagenix et Purasilk.

Thomas, un homme comme tous les autres, père de trois enfants, devient l’exemple parfait du consommateur avisé en évitant de jouer avec sa santé ou de perdre des milliers d’euros pour effacer ses rides et « remonter l’horloge » de la vie.

Thomas, comme la plupart des gens, touche un salaire moyen et ne peut se permettre d’essayer toutes les crèmes miracle anti-âge que vantent nos célébrités, et encore moins se livrer à des séries d’interventions médicales exhorbitantes. Pourtant, il avait sérieusement envisagé un prêt pour des injections de Botox et même pour un lifting du visage mais les deux avaient tourné court : trop d’histoires de pratiques douteuses pour le lifting peu de recherches viables pour le Botox. Pour Thomas, il fallait trouver une solution sûre et financièrement raisonnable, qui produise des résultats probants et pas de comptes dans le rouge.

Après avoir regardé un documentaire à la télé sur la régénération des cellules, Thomas découvre deux produits de beauté élaborés par Bellagenix & Purasilk, deux compagnies à réputation établie dans le soin de la peau. Il découvre leur technologie de Réactivation du Collagène qui fait ressortir les secrets de l’anti-vieillissement. Les résultats, chez Thomas, sont comparables à ce que vous pourriez obtenir pour 3000€ ou plus, consacrés à des séances en cabinets de soins et spas médicalisés, le tout en n’utilisant rien d’autre que les essais gratuits Bellagenix & Purasilk

Dès la découverte de l’histoire extraordinaire de Thomas sur Internet, nous avons pensé qu’il était important de la partager avec ceux de nos lecteurs désireux de gommer ces rides disgracieuses et de « remonter l’horloge » de la vie. Cette solution n’a pas seulement gommé ses rides mais elle a tout de suite raffermi la peau du cou et du visage. Elle a changé sa vie et nous espérons qu’elle changera la vôtre aussi.

La Solution :

Thomas a découvert que le secret de Bellagenix, c’est la technologie de Régénération des Cellules, un procédé de pointe qui traite votre peau au niveau des cellules. La technologie de Régénération des Cellules permet à Bellagenix de supprimer les couches de peau morte ou stressée. Après effacement de la couche supérieure, la peau jeune et souple se porte à la surface où elle est hydratée. Alors qu’il était à la recherche des meilleurs produits de soins pour la peau, Thomas comprend que, depuis des années, les stars utilisaient cette technologie pour avoir l’air jeune et le rester. De plus, un médecin de tout premier rang, élu par les célébrités, révéla qu’utiliser Bellagenix & Purasilk avec la technologie de Réactivation du Collagène, était le secret du succès des stars car il contient des antioxydants puissants, des vitamines et des agents hydratants.

« J’ai compris, en m’appuyant sur mes recherches, que Bellagenix & Purasilk produiraient des résultats difficiles à croire et le fait de recevoir deux essais gratuits, c’était la cerise sur le gâteau. Je n’aurais jamais cru possible qu’un produit proposé gratuitement ait pu donner un meilleur résultat que les solutions anti-âge les plus chères. » – Thomas

Histoire de Thomas et les résultats après 14 jours de Régénération Cellulaire:

« J’avoue que j’aime suivre les tendances et que je ne compte plus les crèmes antirides que j’ai essayées comme Oil of Olay, Neutrogena et bien d’autres censées m’aider à retrouver un look jeune. Les résultats, malheureusement, n’étaient jamais à la hauteur de mes exigences. Jusqu’à ce qu’un jour, après avoir vu un documentaire sur la technologie de Régénération des cellules et, après quelques recherches sérieuses, j’ai trouvé Bellagenix et Purasilk. Au début j’étais sceptique et puis au cours de mes investigations, je suis tombé sur d’innombrables anecdotes enthousiastes et sur des rapports d’études cliniques qui m’ont amené à accepter un essai objectif.

Voilà donc comment tout a commencé. J’ai découvert, pendant mes recherches sur la technologie de Régénération des Cellules, que la plupart des succès enregistrés venaient de personnes qui combinaient Bellagenix avec Purasilk pour un résultat maximum. Ces produits, des réducteurs de rides antioxydants très puissants, renferment non seulement la technologie de Régénération des cellules et de Réactivation du Collagène, mais aussi la très populaire Huile d’Argan et la solution topique DMAE. Les deux compagnies proposaient un essai gratuit de leurs produits, ce que je trouvais pratique pour mettre à l’épreuve cette nouvelle solution anti-vieillissement. Les intructions recommandaient l’application de Bellagenix le matin et de Purasilk avant le coucher. » -Thomas

1er jour 

Le premier jour d’utilisation de Bellagenix et Purasilk, j’ai été surpris par les sensations qu’elles apportaient à ma peau.

On aurait dit que chaque pore du visage se trouvait raffermi et aspiré par un aspirateur géant. Comment le décrire autrement ? Imaginez une sensation intense, une impression de chaleur, des picotements sur les joues, autour des yeux, sur le front. Un coup d’œil dans la glace et j’aperçus sur mon visage une teinte rosée. En fait, la légère coloration rayonnante du sang nourrissant qui se précipitait à la surface de ma peau. Et ces « sensations » merveilleuses ont duré des heures.

J’ai appliqué Bellagenix de bonne heure le matin et j’ai fait de même avec Purasilk avant le coucher.

Vers le 5ème jour

Au bout de cinq jours d’utilisation de Bellagenix et Purasilk, j’étais stupéfait par les changements radicaux visibles au niveau de ma peau.

Mes sillons, pores et rides – sans contestation possible – avaient visiblement réduit de taille, juste sous mes yeux !

J’étais abasourdi par les résultats, et je me sentais littéralement rajeuni de 20 ans. J’avais l’impression d’assister à la disparition de tous mes rides et sillons.

Vers le 14ème jour

Après 14 jours de traitement, non seulement tous mes doutes et réserves s’étaient volatilisés… mais il en était de même pour mes rides !

Les sillons sur le front, la peau relâchée du cou… et même les taches de vieillesse sur le visage… se remarquaient tellement moins et finissaient par disparaître. Je n’ai jamais rien vu ni senti quoi que ce soit d’aussi efficace pour raffermir ma peau.

Après 15 jours d’utilisation de Bellagenix et Purasilk, j’ai constaté non seulement que ma peau conservait cette apparence, mais qu’elle allait de mieux en mieux chaque jour jusqu’à paraître aujourd’hui aussi belle et lisse qu’il y a 20 ans.

C’est à ce moment-là que ma famille et tous mes amis ont commencé à me demander si l’on m’avait fait un lifting facial ou si j’avais essayé le BOTOX.

Conclusion

Vous pourriez, comme nous, garder quelque doute quant aux effets de ce secret anti-âge. Pourquoi ne pas le découvrir par vous-même ; si vous suivez le programme vous ne pourrez pas en nier les résultats. Aussi, après votre propre examen, proposez votre commentaire ci-dessous et partagez votre réussite à faire reculer les aiguilles et modifier de manière spectaculaire le cours du temps grâce à nos produits et aux étapes de régénération.

Suivez les liens vers les essais gratuits de Bellagenix et Purasilk et soyez assurés de recevoir des produits de qualité et efficaces ; pas de bluff ! N’oubliez pas, les MEILLEURS résultats que vous recherchez sont soumis à l’essai des DEUX produits en même temps. Avec des coûts de livraison très réduits vous êtes déjà en route pour retrouver une peau douce pour moins de 5€ ! Pas une minute à perdre ! Ces échantillons d’essai ne seront pas longtemps disponibles !

    Attention: seulement 6 essais encore disponibles. Fin de la promotion pour essais gratuits à minuit: dimanche, octobre 27, 2013

Offre limitée dans le temps pour nos lecteurs.

Etape n°1:

Recevez gratuitement un lot de produit Bellagenix pour 30 jours

Utilisez votre code promo exclusif « BEAUTÉ » et ne payez que 4.95 €, frais de port et manutention compris !

 

Etape n°2:

Recevez gratuitement un lot de 30 jours de Purasilk

Utilisez notre code promo exclusif « PROMO » et ne payez que 4.95 €, frais de port et manutention compris !


Commentaires (22 sur 44)
Lisez les réponses postées sur : Révélation scientifique sur les rides : après 6 mois d’essai clinique les médecins se déclarent stupéfaits – Des résultats surprenants mis à jour dès le 14ème jour

Chelsey

Comment Left on: 10/22/2013 at 8:25 AM

J’utilise cet échantillon d’essai depuis trois semaines maintenant, et j’ai vraiment l’air d’avoir cinq ans de moins ! Pas autant que cette père mais je crois que c’était quand cela coutait moins de 5 euros chaque fois ! Mes pattes d’oie et autres sillons du sourire s’estompent de plus en plus chaque jour. Merci de transmettre mon témoignage.

Tiffany

Comment Left on: 10/23/2013 at 9:10 AM

Cela faisait des annés que j’essayais de me débarrasser de mes rides et rien ne pouvait m’aider. Vous m’avez suggéré la possibilité de parvenir à mes objectifs dont celui d’être belle pour le mariage de ma fille.  Je viens de commander les essais gratuits de crème pour la peau et je suis prête à leur faire confiance !

Kelly T.

Comment Left on: 10/23/2013 at 10:12 AM

J’ai vu cette combinaison sur CNN il y a quelques temps et je l’utilise toujours. Voilà environ six semaines que j’utilise ces produits ( On m’a d’abord livré Bellagenix, et j’ai attendu le lendemain pour Purasilk ). En toute franchise, c’est incroyable, tout ce que je peux dire c’est WAOUH.

Jenny

Comment Left on: 10/23/2013 at 3:29 PM

Je vais leur donner  une chance d’opérer leur magie sur mes rides.  J’ai tout essayé ici-bas et pour autant rien n’a été assez bon pour m’aider.

Amanda

Comment Left on: 10/23/2013 at 5:56 PM

Tellement débordée par les gosses ces derniers temps, jamais eu le temps de trouver un plan aussi bon.  Fameuse trouvaille pour celui ou celle qui l’a eue !

Cindy

Comment Left on: 10/23/2013 at 9:24 PM

Si seulement on m’avait fait connaître ces produits avant mes injections de botox ! J’aurais économisé un sacré paquet d’argent !

Amy

Comment Left on: 10/23/2013 at 10:35 PM

J’ai juste reçu un e-mail de ma mère, un collègue sympa au bureau lui en avait parlé. Je pense que ça doit marcher.

Patty

Comment Left on: 10/24/2013 at 8:27 AM

J’étais persuadée que ces applications quotidiennes pèseraient sur mes habitudes de vie or il n’en est rien ! Elles ne prennent que quelques minutes et après je me sens toujours super bien. Merci !

Julie

Comment Left on: 10/24/2013 at 11:02 AM

Ma sœur a suivi ce traitement il y a quelques mois. Moi, avant de passer commande de mes essais, j’ai attendu pour voir s’ils étaient vraiment efficaces et puis ils ont arrêté la distribution des essais ! Quel tour de dingue ! Heureusement les essais sont de retour et je ne vais pas faire la même erreur.

Madison

Comment Left on: 10/24/2013 at 6:41 PM

J’ai essayé une chose, le Polymoist-PS, il ya quelques temps et ça a pas mal marché mais je ne connaissais pas le Bellagenix. Je vais essayer ce truc et je vous tiens au courant.

Kim

Comment Left on: 10/24/2013 at 8:15 PM

Juste attaqué les deux produits ! Je n’en suis qu’à ma première semaine mais je me sens  incroyable déjà !

Daisy

Comment Left on: 10/24/2013 at 10:27 PM

je fais beaucoup d’achats en ligne et j’arrive pas à croire que les gens ne se l’arrachent pas,  une histoire fantastique !

Jessica

Comment Left on: 10/25/2013 at 2:09 AM

Qui aurait imaginé des résultats pareils …!

Kay

Comment Left on: 10/25/2013 at 7:25 PM
Commentaires fermés

ALLEZ VOUS DEVENIR UN CORAIL AMBULANT ?

 

Allez-vous devenir un récif de corail ambulant ?

L’idée que le calcium que vous mangez va se fixer dans vos os est un des mythes les plus tenaces et les plus dangereux dans le domaine de la santé.

En réalité, le calcium alimentaire n’a aucune raison de vouloir pénétrer dans vos os !

Ce qu’il fait, bien souvent, est beaucoup plus simple : il entre dans votre sang, puis se dépose dans vos artères. Là, il se lie au cholestérol, aux plaquettes sanguines et à d’autres composants pour former une plaque de plus en plus rigide et épaisse qu’on appelle « athérome » ou « plaque athéromateuse ».

Lorsque cette plaque se sera bien étendue, vos artères seront (presque) aussi rigides que du calcaire et vous ressemblerez, à la radio, à un récif de corail ambulant !!

Votre cardiologue vous annoncera que vous souffrez d’athérosclérose et que vous pouvez mourir d’un infarctus ou d’un AVC à chaque instant (ce sera vrai).

Il vous astreindra à un régime alimentaire déprimant à base de légumes bouillis et de céréales complètes sans matière grasse, à avaler des pilules de statines donnant douleurs musculaires et pertes de mémoire, à faire du sport, ce qui est extrêmement pénible quand on a les artères bouchées, sans pour autant la moindre garantie que cela vous évitera les problèmes. Au contraire, ce régime aboutira en général, tôt ou tard, à un pontage coronarien, la pose d’un stent, puis au décès.

Une étude parue en 2010 dans la grande revue médicale British Medical Journal a ainsi établi que les personnes prenant un complément alimentaire de calcium avaient un risque plus élevé d’accident cardiaque. (1)

Et le pire, c’est que, pendant ce temps-là, vos os, eux, auront perdu de plus en plus de calcium, ce qui les aura fragilisés (ostéopénie) puis rendus poreux (ostéoporose). Au moindre choc, ils risqueront de se casser, comme du verre, au niveau de votre poignet, de votre hanche ou de votre col du fémur.

Il est donc essentiel d’agir le plus tôt possible pour que votre calcium alimentaire soit redirigé au bon endroit. Qu’il aille dans vos os, et pas dans vos artères. Pour comprendre comment éviter ce regrettable phénomène, il faut d’abord que je vous rappelle quelques éléments fondamentaux à connaître sur les os.

Notions de base à connaître sur les os

Vos os sont constitués d’une matrice – c’est-à-dire une structure – de collagène, sur laquelle viennent se fixer des minéraux. Pensez au béton armé : les fers représentent le collagène, le béton représente les minéraux.

Le collagène donne à vos os leur flexibilité. Les minéraux (calcium, magnésium, phosphore, silice) donnent la solidité. Sans la structure de collagène, flexible, vos os se casseraient facilement, exactement comme la craie que les professeurs utilisaient autrefois dans les classes : la craie est dense, mais très cassante. Elle n’est donc pas vraiment solide.

Les cellules de notre corps se renouvellent constamment, y compris celles des os. Les vieilles cellules doivent être résorbées pour faire place aux nouvelles. Pour les os, ce sont les « ostéoclastes » qui assurent ce rôle. Ils « mangent » les vieilles cellules d’os.

Chez les femmes, ce sont des hormones féminines, les œstrogènes, qui contrôlent l’activité des ostéoclastes. A la ménopause, la baisse du niveau d’œstrogènes peut créer des problèmes : les ostéoclastes s’activent trop, détruisent trop de cellules osseuses, et les os deviennent comme des éponges, remplis de petits trous.

La progestérone, une autre hormone féminine, aide à fabriquer les nouvelles cellules osseuses, qu’on appelle des « ostéoblastes », pour remplir les trous créés par la résorption des vieilles cellules. Avec l’arrêt de l’ovulation, la production de progestérone ovarienne cesse totalement. Les ostéoblastes fonctionnent donc moins bien.

Pour ralentir la perte osseuse, bien des médecins conseillent aux femmes de consommer plus de produits laitiers, riches en calcium, et de prendre des suppléments de calcium.

Mais ce calcium alimentaire, ou sous forme de complément alimentaire, risque de se déposer dans les artères, comme nous l’avons vu, mais aussi dans les autres tissus, provoquant des raideurs articulaires, des calculs rénaux (pierres dans les reins), des calculs biliaires, et de nombreux autres problèmes de santé.

Indispensable vitamine D

Ayant pris conscience du problème, de nombreux médecins recommandent aujourd’hui de prendre de la vitamine D pour aider à l’assimilation du calcium.

C’est un pas dans la bonne direction car la vitamine D intervient pour aider le calcium et le phosphore à être absorbés par l’intestin. Sans elle, après avoir longé le tube digestif, ils partiraient directement dans les toilettes !

Mais l’action de la vitamine D est à double tranchant car, de même qu’elle aide l’intestin à absorber le calcium et le phosphore, elle aide aussi les reins à s’en débarrasser, sous l’influence de la PTH, une hormone. Notez toutefois que ce second rôle est indispensable : des concentrations trop élevées de phosphore et de calcium simultanées dans le sang peuvent provoquer la formation de phosphates de calcium, des cristaux qui iraient boucher les capillaires (mini vaisseaux sanguins, qui irriguent les yeux mais également tous les organes et tissus).

Le problème est donc le suivant : une fois que, grâce à la vitamine D, mon calcium est passé dans mon sang, comment faire pour qu’il ne soit ni éliminé par les reins (pour partir ensuite dans les urines), ni déposé dans mes tissus, en particulier mes artères, mais qu’il aille effectivement se fixer dans mes os ??

Eh bien, la solution est de prendre, en même temps que votre calcium et votre vitamine D, de la vitamine K2.

La vitamine secrète qui emmène le calcium dans vos os

La vitamine K2 fonctionne comme un cofacteur essentiel de l’enzyme gamma-carboxylase, permettant la carboxylation de l’ostéocalcine, une protéine de l’os contenant de l’acide gamma-carboxyglutamique. Non carboxylée, l’ostéocalcine est incapable de se lier à l’hydroxyapatite.

Dans une étude clinique contrôlée, 172 femmes atteintes d’ostéoporose ont reçu quotidiennement de façon aléatoire de la vitamine K2 (45 mg/j), de la vitamine D3, les deux ou un placebo pendant 24 mois.

Le traitement combiné a généré une augmentation significative de la densité minérale osseuse (4,92 [+ ou -] 7,79 %) tandis que la vitamine K2 seule, une élévation de seulement 0,135 % [+ ou -] 5,44 % qui n’était pas significativement plus importante que les valeurs de départ.

Au bout de 18 à 24 mois, la densité minérale osseuse était significativement plus élevée dans le groupe K2 que dans celui sous placebo. Par ailleurs, l’association des vitamines K2 et D3 s’est montrée plus efficace que chacune d’elles seule. (2)

Ces résultats ont été confirmés par une autre étude :

Quatre-vingt-douze femmes ménopausées âgées de 55 à 81 ans ont été réparties de façon aléatoire en quatre groupes pour recevoir quotidiennement de la vitamine K2 (45 mg), de la vitamine D (0,75 mcg), une combinaison des deux ou du lactate de calcium (2 g). La densité minérale osseuse des deux groupes vitamine K2 et vitamine D a augmenté par rapport à celle du groupe sous calcium au bout de deux ans, tandis que le traitement combiné agissait de façon synergique et générait une élévation significative de la densité minérale osseuse de 1,35 %. (3)

Si vous souhaitez vous procurer un complément efficace de vitamine K2 et vitamine D, rendez-vous ici.

N’oubliez pas les autres « briques » entrant dans la construction des os

Attention toutefois, la vitamine K2 requiert, pour fonctionner, un niveau adéquat en magnésium, silice, acides gras oméga-3 et éléments-traces (zinc, cuivre, oligo-éléments), qui tous entrent dans la composition chimique de l’os.

  • le magnésium se trouve en grande quantité dans le sarrasin, les amandes et le chocolat noir (je recommande 70 % de cacao ou plus) ;
  • la vitamine C (dans les fruits et légumes frais) ;
  • la silice se trouve dans la prêle et l’ortie (solution vendue en magasin bio) ainsi que dans les poivrons, la luzerne, l’avoine et les tomates ;
  • les oméga-3 dans les poissons gras, l’huile de noix, l’huile de colza, le pourpier, les œufs de poules nourries aux graines de lin ;
  • les oligo-éléments dans les eaux minérales.

Notez aussi que le K de la vitamine K2 vient de « Koagulation » parce qu’elle fait coaguler le sang. Les personnes qui prennent des traitements pour fluidifier le sang (warfarine) ne doivent donc pas prendre de complément de vitamine K2.

Poussez et tirez sur vos os

Il est enfin indispensable de faire de l’exercice physique, c’est-à-dire d’exercer tensions et pressions sur vos os. Car les os, comme les muscles, deviennent plus durs lorsqu’ils sont sollicités. Ainsi, courir renforce vos os alors que nager n’a pas d’effet. Lorsque vous êtes couché dans votre canapé, ils ramollissent.

A votre santé !

JMD

******************************
Publicités :

Sans effet secondaire : Un des plus graves problèmes de la médecine actuelle est que, par manque de temps, de formation, mais aussi pour des raisons légales, les médecins conventionnels ont tendance à ne PAS proposer à leurs patients des solutions naturelles, qui offrent pourtant de grands espoirs.

On sait pourtant aujourd’hui que des composés naturels peuvent contribuer à soulager douleurs et maladies, sans danger ni effet secondaire, et pour un coût dérisoire quand on a la bonne information. Pour en savoir plus, visitez la page ici.

Résistance : libérez-vous des lobbies agro-alimentaires et pharmaceutiques grâce à Alternatif Bien-Être, le journal de référence de la santé naturelle, à découvrir dans cette vidéo (lien cliquable).

Mauvaise réputation : les hormones ont mauvaise presse. Elles sont pourtant des substances naturellement produites par l’organisme et indispensables au bon fonctionnement de votre corps, contrairement aux sucres, pesticides ou huiles trans. Apprenez-en plus grâce à l’un des tous meilleurs endocrinologues mondiaux dans cette vidéo (lien cliquable).

******************************

Commentaires fermés

LA LETTRE DE LA SEMAINE DE DOCTISSIMO

Santé Grossesse/Bébé Psycho Famille Nutrition Beauté Forme Sexualité
L'ostéoporose est-elle héréditaire ?
L’ostéoporose est-elle héréditaire ?
L’ostéoporose n’est pas une maladie héréditaire mais le risque double chez les filles des femmes touchées.

Cancer du sein, travail et traitement
Cancer du sein, travail et traitement
Touchées alors qu’elles sont encore actives, certaines femmes souhaitent poursuivre leur travail malgré le traitement.

Le point sur la poliomyéliteLa poliomyélite ne doit pas être oubliée. Alors que ses séquelles paralytiques font souffrir les anciens malades des pays riches, elle continue de se propager dans quelques régions du monde. » Lire la suite Le point sur la poliomyélite
Cancer du sein : choisir son traitement avec son médecin Cancer du sein : choisir son traitement avec son médecinQuand plusieurs traitements peuvent s’envisager, le choix dépend alors de la patiente, de sa situation, de ses attentes… Au cancérologue de s’y soumettre en mettant de côté ses propres convictions. » Lire la suite
» TOUS NOS FORUMS SANTÉ
Ondes électromagnétiques : pas d’impact sur la santé, selon l’Anses
Les Français toujours plus nombreux à renoncer à des soins par manque d’argent
Les Oréo aussi addictifs que la cocaïne ou la morphine ?
Une personne sur 2 000 serait porteuse du prion au Royaume-Uni
Le dodo à heures fixes réduirait les troubles du comportement
Pas d’ibuprofène en cas de sinusite !
Publicité
Les aphrodisiaques les plus populaires
Les aphrodisiaques les plus populaires
Pour leur forme, leur odeur, leurs propriétés énergisantes ou même sans raison apparente, nous donnons une propriété « aphrodisiaque » à de nombreux produits. Panorama des aphrodisiaques les plus populaires.
Quand le cancer du sein affecte la sexualité
Le cancer du sein et ses traitements peuvent affecter la sexualité. Rarement abordé lors de la prise en charge et du suivi, ce thème est pourtant essentiel aux patientes. Le Dr  Anne Brédart, psycho-oncologue à l’Institut Curie nous en dit plus.

Quand le cancer du sein affecte la sexualité
» TOUS NOS FORUMS SEXUALITÉ
Faites le plein de magnésium !
Faites le plein de magnésium !
Anti-stress, anti-fatigue, bon pour la concentration… le magnésium a tout bon ! Notre sélection d’aliments pour en finir avec les carences et booster votre moral et votre énergie.
100% Recettes : Hachis parmentier au canard
Un incontournable de la cuisine française ! Nathalie Nguyen revisite le hachis parmentier en version savoureuse et raffinée, grâce à un produit typique de nos terroirs : le canard.

100% Recettes : Hachis parmentier au canard
» TOUS NOS FORUMS NUTRITION
Limitez les excitants
CONSEILS SANTE
Limitez les excitants
Mon ado n'est pas motivé
CRISE D’ADOLESCENCE
Mon ado n’est pas motivé
Bien dialoguer   avec son manager
ZEN ATTITUDE
Bien dialoguer
avec son manager
Publicité
Cancer du sein héréditaire : un séisme personnel et familial
Cancer du sein héréditaire : un séisme personnel et familial
Ces cancers sont une épreuve psychologique pour les patientes et leurs familles. Du dépistage à la prise en charge en passant par l’information des proches, l’Institut Curie propose un soutien psychologique appuyé.
L’amnésie d’identité, un mal mystérieux
Des personnes qui ne savent plus qui elles sont… Ces cas spectaculaires intriguent les scientifiques. Le neuropsychologue Francis Eustache décrypte pour nous ces amnésies très particulières.

L'amnésie d'identité, un mal mystérieux
» TOUS NOS FORUMS PSYCHOLOGIE
Difficultés scolaires : comment aider votre enfant ?
Difficultés scolaires : comment aider votre enfant ?
Face aux difficultés scolaires de leurs enfants, les parents naviguent entre désarroi et hyperréactivité. Comment réagir et prendre les bonnes décisions pour l’aider ? Réponses du Dr Olivier Revol, pédopsychiatre.
Divorce : comment épargner au mieux l’enfant ?
Comment épargner les enfants en cas de divorce ? Comment leur expliquer la séparation ? Le pédopsychiatre Stéphane Clerget vous conseille.

Divorce : comment épargner au mieux l'enfant ?
» TOUS NOS FORUMS FAMILLE
Quel sérum sauvera ma peau ?
Quel sérum sauvera ma peau ?
Le sérum est le petit dernier à s’être rendu indispensable dans notre routine cosméto. On l’aime pour son action ciblée qui répond pile à nos besoins. Découvrez-vite celui qui sauvera votre peau !
Cancer du sein : les marques s’engagent
Comme tous les ans, les marques se mobilisent pour financer la recherche et aider à la prévention en signant des produits en éditions limitées. Sélection.

Cancer du sein : les marques s'engagent
» TOUS NOS FORUMS BEAUTÉ
Match sport : Zumba vs Bokwa !
Match sport : Zumba vs Bokwa !
La zumba fait fusionner fitness avec danse tandis que le Bokwa mêle danse sud-africaine et mouvements de boxe avec lesquels on fait des chiffres et des lettres au sol. Mais pour quel sport craquerez-vous ?
Go dance, le nouveau jeu vidéo de danse sur Ipad
Cette semaine, Lucile teste le nouveau jeu de danse sur tablette, « Go Dance » de Sega. Exit les consoles ! Grâce à la technologie Extreme Reality, c’est la caméra de votre tablette qui analyse vos mouvements.

Go dance, le nouveau jeu vidéo de danse sur Ipad
» TOUS NOS FORUMS FORME
Commentaires fermés

L HOMME LE PLUS CHANCEUX DU MONDE

 

L’homme le plus chanceux du monde

Juste une petite anecdote aujourd’hui. Mais une anecdote plus instructive qu’une longue tartine :

Michael Moylan, 45 ans, habitant la Floride, se réveille un matin avec un fort mal de crâne. Il demande à sa femme de l’emmener à l’hôpital. Les médecins l’examinent et découvrent une balle de revolver logée derrière son oreille droite.

« L’infirmière le regarda et lui dit : il semble qu’on vous ait tiré une balle dans la tête », raconte le shérif Ken Mascara dans les colonnes du Fort Pierce Tribune.(1)

« Pas possible », répondit Michael Moylan.

A ces mots, sa femme s’enfuit de la salle des urgences. Elle fut rapidement rattrapée par la police, à qui elle avoua avoir cru assassiner son mari pendant son sommeil d’un coup de revolver.

Michael Moylan a reçu des soins et ses jours ne sont pas en danger.

Ceci pour illustrer l’étonnante résistance du corps humain. Personne, pas même les plus grands médecins ne peuvent jamais prévoir ce qu’il adviendra d’un malade. Ne faites confiance qu’à une seule personne, vous-même, et à la capacité de votre organisme à survivre aux plus grandes menaces, à condition d’en prendre soin.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis
Retrouvez mes meilleures chroniques dans L’Intégrale Santé Naturelle (J.-M. Dupuis, 2013, SNI éditions, 384 p.) disponible ici (lien cliquable). Tous mes droits d’auteur seront reversés à l’ Institut pour la Protection de la Santé Naturelle, association sans but lucratif qui défend le droit de chacun de se soigner autrement. Acheter mon livre est aussi un moyen de soutenir leur généreux combat.

******************************
Publicité :

Découvrez votre invitation non-transmissible, réservée à WILLIAMELBEZ@hotmail.fr.
Plus de détails ici
ou sur votre invitation ci-dessous :

Commentaires fermés

LES NEWS DECAREVOX DE CETEE SEMAINE

Carevox newsletter

Chers lecteurs, la redaction CareVox vous propose cette semaine…

A la une

Tendance : Les plus de 90 ans font du sport

Se mettre ou se remettre au sport est une véritable mode chez les plus de 90 ans. Pour s’entretenir ou prouver qu’on est encore dans le coup, les nonagénaires n’hésitent pas à pousser de la fonte où à enfiler leurs baskets pour un footing. Et une étude espagnole, menée sur cette tranche de la population, montre que le sport leur présente effectivement de nombreuses vertus. Il n’est jamais trop tard pour s’y…

Articles de la semaine

Les modes d’excitation sexuelle (Partie 1)

Apprendre à explorer son corps avec de simples connaissances peuvent amener une personne à apprécier davantage sa…
Psycho & Sexo
par lesexologue

Les modes d’excitation sexuelle (Partie 2)

S’approprier son corps en explorant les plaisirs variés de la sexualité à travers des connaissances simples et faciles à…
Psycho & Sexo
par lesexologue

Combien de séries dois-je faire ?

Dans le domaine de la science appliquée de l’entraînement en musculation, il existe certains classiques. Un de ces classiques demeure sans…
Forme & Beauté
par Maxime St-Onge

Feng Shui : l’art de l’habitat nourricier et bienveillant

Le monde bouge très vite particulièrement en ce moment et beaucoup de personnes expriment le sentiment de se sentir comme des bottes de…
Santé Naturelle
par Carole Imbert

Meilleure ambassadrice pour la Mastectomie : Angelina Jolie

Une révélation personnelle peut avoir des conséquences mondiales. En effet, depuis qu’Angelina Jolie a annoncé en mai dernier avoir subi une…
Santé & Maladies
par Camille

25 propositions pour renforcer la pratique de la chirurgie ambulatoire

Pour réduire les dépenses des hôpitaux français, l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux…
Médicaments & Soins
par Camille

Médecine spécialisée : trop de dépassements d’honoraires en Lorraine !

Selon une étude réalisée par la section thionvilloise de l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir, la consultation d’un…
Médicaments & Soins
par Groupe BLE Lorraine

Deux bébés panda roux nés dans un zoo normand

Deux petits pandas roux du nom de Ying et Yang sont nés il y a trois mois au parc zoologique du Cerza, à Hermival-les-Vaux, près de…
Santé Des Animaux
par Henri de Miebenthal

Le dossier du mois

gestion de la newsletter
devenez redacteur
rejoignez-nous sur Facebook
Commentaires fermés

TOP SANTE – CANCER DU PANCREAS NOUVEAU DIAGNOSTIC

Je m’abonne 1,75€ / moisOn stoppe Fatigue, Stress et Kilos avec les super-aliments 

Top santé
prend soin de vous !
outil pathologie
 

 

 

Cancer du pancréas : un ado met au point un test de dépistage rapide

Le 07 mars 2013 à 16h56 – Mis à jour le 05 avril 2013 à 10h24 – par Karen Jégo
Notez : 

4 étoiles
- A +
Facebook
Je m’abonne
pour 1,75€/mois

Particulièrement redouté, le cancer du pancréas touche 10 000 personnes chaque année en France. Un adolescent américain aurait réussi à mettre au point un test de diagnostic qui permettrait une meilleure prise en charge de cette maladie.

Cancer du pancréas : un ado met au point un test de dépistage rapide

Suite au décès d’un proche victime d’un cancer du pancréas, le jeune Jack Andraka, s’intéresse à cette maladie et découvre qu’il n’existe pas de test de dépistage performant pour la détecter.

Un biomarqueur identifié

Le cancer du pancréas, qui touche plus particulièrement les hommes après 50 ans, offre un sombre pronostic. Les symptômes n’apparaissent souvent que tardivement ce qui rend la prise en charge moins aisée et réduit les chances de guérison. Le taux de survie est inférieur à 5 % 5 ans après le diagnostic… C’est pourquoi l’idée d’un test de dépistage simple et rapide suscite autant d’engouement.

C’est en surfant sur le net via google et wikipédia, que Jack Andraka mène ses recherches sur le cancer du pancréas. Parmi des milliers de protéines présentent chez les malades, l’ado porte son attention sur la mésothéline. Pour lui il s’agit d’un biomarqueur pertinent de ce cancer.

Pour concrétiser son idée, Jack Andraka contacte pas moins de 200 scientifiques aux Etats-Unis. Seul le Dr Anirba Maitra, cancérologue à l’Université de médecine de Johns Hopkins, à Baltimore (Maryland), montre de l’intérêt au jeune homme. Il va même jusqu’à l’inviter à mener ses recherches dans son laboratoire au grand soulagement de la mère du garçon qui craignait que sa cuisine ne se transforme en centre de recherche.

Une découverte soumise à caution

Le test est très simple. Il suffit de déposer une goutte de sang sur une bandelette de papier réactive afin de détecter la présence de mésothéline et donc selon le garçon, de repérer un cancer du pancréas même à un stade précoce. Résultat : un test efficace en 5 minutes, qui ne coûte de 6 centimes et offre un taux de fiabilité de 90 % !

Pour sa découverte, le jeune homme âgé de 16 ans, décroche le prix International Scientifique et Technique – Intel 2012 accompagné d’un joli chèque de 75 000 dollars. Ce prix récompense les jeunes adolescents porteurs d’un projet scientifique original.

Cependant certains membres de la communauté scientifique se montrent prudents sur cette découverte. En effet la mésothéline n’est pas spécifique au cancer du pancréas. Cette protéine est produite aussi par les cellules cancéreuses en cas, par exemple, de cancer des ovaires ou de mésothéliome (atteinte notamment de la plèvre qui recouvre les poumons).

Notez : 

4 étoiles
- A +
Facebook
Je m’abonne
pour 1,75€/mois
CancerCancer du pancréas – Dépistage
A lire aussi
ajoutez un commentaire 

Je m’abonne 1,75€ / moisOn stoppe Fatigue, Stress et Kilos avec les super-aliments 

Top santé
prend soin de vous !
outil pathologie
 

 

 

Cancer du pancréas : un ado met au point un test de dépistage rapide

Le 07 mars 2013 à 16h56 – Mis à jour le 05 avril 2013 à 10h24 – par Karen Jégo
Notez : 

4 étoiles
- A +
Facebook
Je m’abonne
pour 1,75€/mois

Particulièrement redouté, le cancer du pancréas touche 10 000 personnes chaque année en France. Un adolescent américain aurait réussi à mettre au point un test de diagnostic qui permettrait une meilleure prise en charge de cette maladie.

Cancer du pancréas : un ado met au point un test de dépistage rapide

Suite au décès d’un proche victime d’un cancer du pancréas, le jeune Jack Andraka, s’intéresse à cette maladie et découvre qu’il n’existe pas de test de dépistage performant pour la détecter.

Un biomarqueur identifié

Le cancer du pancréas, qui touche plus particulièrement les hommes après 50 ans, offre un sombre pronostic. Les symptômes n’apparaissent souvent que tardivement ce qui rend la prise en charge moins aisée et réduit les chances de guérison. Le taux de survie est inférieur à 5 % 5 ans après le diagnostic… C’est pourquoi l’idée d’un test de dépistage simple et rapide suscite autant d’engouement.

C’est en surfant sur le net via google et wikipédia, que Jack Andraka mène ses recherches sur le cancer du pancréas. Parmi des milliers de protéines présentent chez les malades, l’ado porte son attention sur la mésothéline. Pour lui il s’agit d’un biomarqueur pertinent de ce cancer.

Pour concrétiser son idée, Jack Andraka contacte pas moins de 200 scientifiques aux Etats-Unis. Seul le Dr Anirba Maitra, cancérologue à l’Université de médecine de Johns Hopkins, à Baltimore (Maryland), montre de l’intérêt au jeune homme. Il va même jusqu’à l’inviter à mener ses recherches dans son laboratoire au grand soulagement de la mère du garçon qui craignait que sa cuisine ne se transforme en centre de recherche.

Une découverte soumise à caution

Le test est très simple. Il suffit de déposer une goutte de sang sur une bandelette de papier réactive afin de détecter la présence de mésothéline et donc selon le garçon, de repérer un cancer du pancréas même à un stade précoce. Résultat : un test efficace en 5 minutes, qui ne coûte de 6 centimes et offre un taux de fiabilité de 90 % !

Pour sa découverte, le jeune homme âgé de 16 ans, décroche le prix International Scientifique et Technique – Intel 2012 accompagné d’un joli chèque de 75 000 dollars. Ce prix récompense les jeunes adolescents porteurs d’un projet scientifique original.

Cependant certains membres de la communauté scientifique se montrent prudents sur cette découverte. En effet la mésothéline n’est pas spécifique au cancer du pancréas. Cette protéine est produite aussi par les cellules cancéreuses en cas, par exemple, de cancer des ovaires ou de mésothéliome (atteinte notamment de la plèvre qui recouvre les poumons).

Notez : 

4 étoiles
- A +
Facebook
Je m’abonne
pour 1,75€/mois
CancerCancer du pancréas – Dépistage
A lire aussi
ajoutez un commentaire
Commentaires fermés

TOP SANTE – CANCER DU PANCREAS UN ANTIHYPOERTENSEUR PROLONGE L’ESPERANCE DE VIE

des difficultés à visualiser cette lettre d’information, suivez ce lien
Bonjour William vendredi 04 octobre 2013
NEWSLETTER QUOTIDIENNE
Actu au top
Rhume : comment vous protéger des rhinovirus

Les vigies des Groupes de surveillance de la grippe (GROG) annoncent l’arrivée des premiers rhinovirus. Nos conseils pour éviter d’être enrhumée dès le mois d’octobre.
> Lire la suite

Nouveau sur top santé
Cancer du pancréas : un antihypertenseur prolonge l’espérance de vie

Un médicament contre l’hypertension très utilisé, le Losartan, permettrait de prolonger l’espérance de vie de malades atteints d’un cancer du…
> Lire la suite

Le vin rouge augmenterait les symptômes de la sclérose en plaques

Des chercheurs américains alertent les malades : le résvératrol contenu dans le vin rouge accélère la destruction de la myéline et augmente…
> Lire la suite

Prothèses PIP : l’ANSM se défend des accusations de Mediapart

Alors que le site Mediapart assure que l’Agence de sécurité du médicament aurait pu réagir plus tôt concernant l’affaire des ruptures de prothèses…
> Lire la suite

Cigarette électronique : 3 millions de Français l’ont déjà testée

La semaine prochaine, les députés européens décideront si la cigarette électronique doit être classée comme produit pharmaceutique ou pas. Selon…
> Lire la suite

Diabète : 5 conseils pour avoir plaisir à manger

Lorsque l’on est diabétique, il est recommandé de surveiller ce que l’on mange. Mais, contrairement aux idées reçues, il n’y a pas d’interdits…
> Lire la suite

Top / Pas top
Lequel est le pire ?

Jus de tomate
OU
Jus d’orange
Commentaires fermés

NEO NUTRITION – PEAU CHEVEUX ONGLES : REGENEREZ LES DE L’ INTERIEUR

Votre lettre aujourd’hui est écrite par François Mercier, spécialiste des plantes et nutriments et engagé dans notre nouvelle lettre d’information sur la nutrithérapie : Néo-Nutrition.

Bonne lecture,

Jean-Marc Dupuis


Si vous n’êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, rendez-vous ici.

Peau, cheveux, ongles : régénérez-les de l’intérieur

De nombreuses femmes et de plus en plus d’hommes dépensent des sommes faramineuses en produits de beauté pour la peau, les cheveux et les ongles.

Dans la plupart des cas, ces produits agissent seulement en surface. Ils ne font que camoufler des problèmes dont l’origine est causée par des déséquilibres internes.

La peau, les cheveux et les ongles sont le reflet de votre état de santé.

Pour renforcer leur éclat, vous devez d’abord agir sur votre équilibre nutritionnel. Vous devez également soutenir l’action de la kératine, un composant essentiel des cheveux, mais aussi des ongles et de la peau.

La peau est le premier témoin visible de votre état de santé

Notre peau est un tissu de protection contre les agressions extérieures. Elle permet le maintien de la température corporelle, protège les muscles, les os et les organes contre les traumatismes.

Une belle peau sera souvent le premier témoin visible d’une bonne santé et d’une bonne alimentation car un grand nombre d’altérations de la peau résultent en partie de carences nutritionnelles.

Un visage vieillissant (joues flasques, affaissement de la peau sous le menton) peut résulter de carences en zinc, en vitamines C et D, et en acides aminés qui donnent de l’élasticité au collagène de la peau (ces fibres qui constituent le tissu de soutien de la peau).

La pâleur de la peau peut être le signe d’une anémie (un manque de globules rouges) généralement due à une carence en fer, mais parfois aussi en acide folique (vitamine B9), en vitamine B12, en cuivre ou en vitamine C.

Une peau sèche est généralement due à un manque d’acides gras polyinsaturés de type oméga-6, de vitamine A ou de bêta-carotène (le précurseur de la vitamine A).

Depuis quelques années, des chercheurs ont commencé à établir un lien entre une alimentation riche en produits raffinés et l’acné1. Les produits raffinés ont un index glycémique élevé, c’est-à-dire qu’ils font augmenter rapidement le taux de sucre dans le sang, ce qui accroît la production d’insuline. Ce taux élevé d’insuline entraînerait une cascade de réactions contribuant à l’apparition de l’acné.

L’acné survient aussi fréquemment en cas de déficit en zinc et en vitamine A.

Les causes d’altérations des phanères (cheveux et ongles)

Les phanères sont des organes de protection caractérisés par une kératinisation intense. Les cheveux, les dents, les ongles et les poils sont des phanères.

A chaque instant, nous avons des cheveux en fin de cycle, prêts à tomber, et des cheveux jeunes, tout juste sortis du cuir chevelu. Il est donc normal de perdre quotidiennement des cheveux puisque ceux-ci sont soumis à un cycle naturel. Mais il n’est pas normal d’en perdre plus qu’il n’en pousse et cela est dû à plusieurs causes.

Tout d’abord, des causes hormonales.

Chez la femme, notamment pendant la grossesse, la production importante d’œstrogènes permet d’obtenir une très belle chevelure (épaisse et brillante). Mais à l’accouchement, un grand déséquilibre hormonal s’opère et peut provoquer une chute importante des cheveux. De la même façon, en période de ménopause : la baisse puis l’arrêt de la sécrétion des œstrogènes entraîne un déséquilibre hormonal en faveur des hormones de type androgènes (testostérone), ce qui engendre une fragilisation du cheveu (plus fin, croissance plus lente et perte de brillance).

Chez l’homme, la chute de cheveux est généralement liée à des facteurs héréditaires, le plus souvent hormonaux. C’est la principale cause de l’alopécie dite androgénogénétique. La chute de cheveux est due à une sensibilité particulière du follicule pilo-sébacé à la diminution de la production de dihydrotestostérone.

Des causes nutritionnelles peuvent également aggraver la chute de cheveux ou favoriser l’apparition de pellicules.

On sait aujourd’hui que toutes les chutes de cheveux, même lorsqu’elles sont d’origine hormonale, peuvent être accélérées ou aggravées par une alimentation qui n’apporte pas suffisamment de micronutriments, en particulier les vitamines du groupe B, vitamine C, vitamine D, fer, zinc et acides aminés.

Une carence en vitamine B6 peut expliquer un déséquilibre dans la production de sébum. Or, les cheveux gras et les pellicules sont provoqués par un excès de production de sébum qui favorise la prolifération de micro-organismes (bactéries, champignons, levures) et entraîne la desquamation de la peau du cuir chevelu et la production de « pellicules ».

Aux changements de saison, notre organisme doit s’adapter à des modifications importantes (luminosité, température, hydrométrie…) produisant des variations hormonales.

Cela entraîne une accélération du rythme de renouvellement des cheveux qui tombent en grande quantité pendant 4 à 6 semaines. En hiver, la pluie, le vent, le froid ; en été, la chaleur, la sécheresse et l’exposition au soleil affaiblissent la chevelure. Étant donné qu’un cheveu qui tombe est mort depuis quelques semaines, on ne peut pas agir sur la chute ; par contre, il est possible d’agir sur la repousse. Il faut donc apporter tous les éléments nutritionnels par l’alimentation pour que le follicule trouve dans le sang circulant ce dont il a besoin pour croître.

Comme nos cheveux, nos ongles sont le reflet de notre état général. Des carences en fer, magnésium, vitamines A, B5, B8, E provoqueront des troubles les affectant : déformations (apparition de stries, de creux…), aspect crayeux, modification de la couleur (coloration jaunâtre, bleutée, pâle…), dédoublement et enfin ongles cassants.

Rééquilibrer son alimentation et soutenir l’action de la kératine

Une alimentation qui repose sur la consommation de fruits pauvres en sucre comme le pamplemousse et les baies, des légumes à manger en crudités et d’aliments riches en protéines animales comme la viande, la volaille et le poisson cuits à basse température vous procureront l’essentiel des nutriments dont votre organisme a besoin pour régénérer votre peau, vos cheveux et vos ongles (bêta-carotène, vitamine A, vitamines B, zinc, silicium, acides aminés soufrés, acides gras polyinsaturés).

Toutefois, dans certains cas (problème hormonal, agressions externes), un rééquilibrage alimentaire se révélera insuffisant. Une supplémentation nutritionnelle pourra alors jouer un rôle décisif pour régénérer votre peau et vos phanères.

Certains produits permettent même aujourd’hui de renforcer l’action de la kératine, cette protéine utilisée comme composant principal de la peau, des cheveux et des ongles et qui leur donne leur solidité.

Des scientifiques ont mis au point une forme de kératine soluble et assimilable : la Cynatine HNS (à ne pas confondre avec les produits à base de kératine hydrolysée vendue dans les salons de beauté et dont les effets sont purement cosmétiques).

Le processus de fabrication de la Cynatine HNS consiste à rendre assimilable la kératine naturelle de la laine, afin qu’elle soit digeste et 100 % soluble. Pour cela, on augmente la polarité des peptides, un groupe d’acides aminés, ainsi que la fraction de cystéine soluble et bio disponible. Cette fraction peut ainsi atteindre la circulation sanguine sans changer de forme, ni de profil en acides aminés naturels (biodisponibilité de 96 %).

Trois études cliniques récentes menées en double aveugle auprès de 50 femmes américaines ont prouvé scientifiquement l’action de la Cynatine HNS pour aider à réparer cheveux, ongles et peau endommagés :

  • Soin des cheveux : la Cynatine HNS est capable de se lier aux cheveux. Il a été démontré que sa prise quotidienne permet de réduire la perte de cheveux au lavage, d’améliorer leur résistance, leur luminosité et leur éclat.
  • Soins des ongles : comme pour les cheveux, la Cynatine HNS est capable de se lier à l’ongle et lui confère une meilleure résistance, élasticité et hydratation.
  • Soins de la peau : les études cliniques menées ont montré une réduction des rides et ridules, tout en favorisant la fermeté et l’élasticité de la peau et en améliorant la structure de la protéine et l’hydratation de la peau. La prise de Cynatine HNS permet d’atténuer les rougeurs de la peau sensible ou l’inflammation en bloquant la production de PGE2 (prostaglandines pro-inflammatoires). Elle améliore la luminosité et l’éclat de la peau grâce à ses propriétés antioxydantes naturelles et sa capacité à promouvoir la SOD (super oxyde dismutase) et la production de glutathion (un antioxydant essentiel).
  • Ces études ont également permis de vérifier l’innocuité de la Cynatine HNS ainsi que son efficacité tant pour un usage féminin que masculin.

Une formule complète pour revitaliser votre peau, vos cheveux et vos ongles

Vous trouverez facilement chez votre pharmacien ou sur une parapharmacie en ligne des produits « Peau, cheveux, ongles » associant les nutriments essentiels à leur santé (vitamine C, zinc…). Celui des laboratoires américains Solgar est un classique du genre.

En revanche, il existe encore peu de produits associant de la Cynatine HNS à ces vitamines et oligoéléments.

Parmi les rares compléments nutritionnels associant ces différents composants, citons Kera Concept que vous pouvez trouver en vous rendant ici (lien cliquable).

Kera-Concept apporte quotidiennement non seulement les 500 mg de Cynatine HNS recommandés par les études cliniques mais aussi plusieurs autres nutriments majeurs nécessaires à la santé de la peau, des cheveux et des ongles :

  • Un ensemble d’oligoéléments et de vitamines qui contribuent à l’entretien des cheveux (zinc, sélénium, vitamine B8), des ongles (zinc, sélénium), de la peau (zinc, cuivre, vitamines B2, B3, B8 et A) et des muqueuses (vitamines B8 et A).
  • Deux acides aminés soufrés essentiels aux phanères : la L-méthionine et l’acétylcystéine qui participent à la synthèse de la kératine sont ici présentes sous leurs formes les plus bio-disponibles.
  • Un complexe actif breveté de céramides et DGDG (Digalatosyl Diglycérides), extrait naturel du blé qui joue un rôle clé dans l’hydratation de la peau.
  • Un apport en co-enzyme Q10 qui permet le transfert d’électrons dans la chaîne respiratoire mitochondriale et favorise ainsi la synthèse de l’ATP (Adénosine-tri-phosphate, molécule élémentaire de l’énergie) préservant ainsi l’intégrité et la fonctionnalité des cellules de la peau, des cheveux et des ongles.

Pour obtenir des résultats rapidement visibles, il est conseillé la prise quotidienne simultanée de 3 gélules pendant 2 à 6 mois selon les besoins.

François Mercier

******************************
Publicités :

Commentaires fermés

WP Login